21 mars 2010

Du Guatemala au Nicaragua ....que de route !

Bonjour à tous, vous l’attendiez tous et bien voilà des nouvelles d’Appel d’Air.

Nous mettons un terme à ce long silence de 11 jours pendant lesquels nous avons roulé non-stop pour atteindre le Nicaragua. Au final, ca fait 800 km et on est bien contents de pouvoir souffler un peu.

Depuis notre dernier article du 7 mars, il s’est passé pas mal de choses. Tout d’abord nous avons fait une longue étape dans la ville d’Antigua au Guatemala. En effet nous avons été recus par Jacques et Annie, des connaissances de Clarisse suite à son travail aux Ateliers du Voyage.

Jacques et Annie sont installés au Guatemala depuis une vingtaine d’année où ils excercent des activités de receptif de tourisme et de restaurateur.

la FranceOriginaires de Toulouse, ils nous ont fair rever avec un coin du Sud de la France en plein milieu du Guatemala. Nous avons été litteralement chouchoutés pendant 5 jours et nous avons eu le plus grand mal à les quitter. 

Nous avons aussi bien sympathisé avec leur fils Philippe ou plutot “Bruce” et son grand pote Anthony dit le “Toucan”.

Au programme de ces 5 jours : balade à cheval avec Jacques sur les flans du volcan de Agua, balade dans la ville avec Anthony, discussions avec Annie sur la vie au Guaté et bien sûr, apéros et excellents repas à leur restaurant “Las Antorchas”. Merci encore Bruce !

Nous avons aussi suivi une procession. En effet, les villages et les habitants se preparent pour la semaine sainte avant Pâques, très importante dans toute l’Amérique Centrale et du Sud.

On a pu vivre aussi une experience particulière avec la visite de l’église de San Simon ou plutot “Machimon”, culte un peu bizarre entre catholiscisme et croyances Mayas. Un peu déconcertant avec des rites mélés d’alcool, d’offrandes et de sorcelerie.

Ce séjour a Antigua nous a aussi permi d’avancer sur notre projet car nous avons rencontré deux initiatives : des fours à économies d’énergie et l’installation de barrage et la production d’hydroélectricité.

Le projet des fours est geré par Jacques Dallies et vous verrez le reportage dans la prochaine newsletter.

Les barrages sont réalisés par Negro, avec qui nous avons passé une excellente journée ainsi qu’avec sa femme Marie Paule. Tous les deux sont venus de Guatemala City pour échanger avec nous. Encore merci pour cet excellent moment.

Après avoir rever pendant 5 jours nous avons repris la route et Jacques nous à d’ailleurs accompagnés pendant quelques kilomètres...

Bon on vous le dis, Antigua est magique et le découvrir avec des toulousains qui rêvent de manger des chicons, c’est canon. He oui, de quoi rêvent des expats ??? et bien de chicons....y a un business à créer les ch'tis.

Bon et maintenant la route ..............et bien oui nous avons fait les routiers pendant 11 jours.

Au programme fin du Guatemala, traversée du Salvador et du Honduras pour arriver au Nicaragua.

Après Antigua, nous avons commencé notre descente vers le pacifique. En effet, après deux mois de montagnes, nous avions envie de routes plates et de voir la mer.

Et bien tout cela était au RDV avec un invité en plus, le soleil brulant ...et oui il fait plus de 35 degrés et les nuages sont rares. Nous sommes en trans du réveil au coucher, incroyable par endroit c’est intenable avec le vent brulant et le bitume qui renvoit la chaleur.

Nous filtrons sans arrêt et nous sommes sur un rythme de 5 litres par personne et par jour. Nous avons aussi augmenté la consommation de sodas en canettes car recyclables... car notre eau est bouillante, jamais vu ca.... prête pour se faire un thé.

Une des raisons pour lesquelles nous avons accélèrer la cadence, c’est le climat un peu particulier au Salvador. On nous avait mis en garde sur la violence dans le pays à cause des gangs « Maras », et bien nous avons pu observer ce que la peur peut engendrer. La journée, rien de perceptible, mais dès 17h les commerces ferment et les rues deviennent désertes de chez désertes. En gros, il ne fait pas bon sortir quand il fait noir donc on se trouve un hotel rapidemment on fait les courses et on attend sagement le lendemain matin.

Ce climat de peur rend les contacts plus difficiles car tout le monde est un peu craintif et observe l’autre. Nous avons eu très peu d’échanges dans ce pays.

Pour la petite histoire nous avons eu un vol de lunettes de soleil un peu particulier........Un soir, dans un hotel nous sommes les seuls clients avec une certaine Rachel. Pas de personnels de l’hotel....

Nous discutons, elle nous raconte qu’elle est policière et enquête sur les Maras de la ville. Elle est un peu bizarre et fait des allers retour entre sa chambre et la cuisine ou nous dejeunons. Elle profite d’un moment où je ne suis pas là pour glisser un papier à Clarisse pour lui demander 25 dollars.... Refus direct de notre part et méfiance encore plus importante. Elle nous dit partir de nuit pour aller voir sa mère malade.

Le lendemain, on se reveille et on fait les sacs, surprise j’ai plus de lunettes de soleil..........

Nos soupsons se tournent vers la fameuse Rachel, en effet je l’ai surpris au seuil de notre porte hier soir, elle s’est glissée derrière moi soit disant pour mettre de l’insecticide dans notre chambre...trop sympa .....

On la reveille et en 2 minutes elle sort les lunettes de sa valise comme par hasard...elle est belle la police...

Bref double vigilance maintenant, on peut pas lacher les affaires de vue et encore moins aller aux toilettes sans fermer la porte...

Hormis cette histoire, le Salvador est bien pour ses plages du pacifique, un peu chaud en mars et peu interessant au niveau culturel. Chose un peu étrange, la monnaie est le dollar et au niveau des hotels il a le pire et le meilleur pour des prix incohérents...

Nous avons ensuite fait une petite incursion au Honduras car le pays au niveau du pacifique n’est pas plus large que 150km. Et bien on peut simplement vous dire que le climat est beaucoup plus détendu et nous avons eu des contacts plus construits avec la population. On s’est même faits offrir des bananes par une petite mamy trop sympa.

Le truc marrant c’est aussi les enfants, dans tous les villages que nous traversons, nous entendons des « Gringos, Gringos », les gamins sautent dans tous les sens et se marrent à la vue du tandem... Ils accourent de nulle part pour venir sur le bord de la route avec un grand sourire, c’est canon.

Voila pour les dernières news, maintenant on se repose à Leon et on vous raconte tout cela bientot !

antigua_1

Antigua coincée entre les volcans.

antigua_2

Des couleurs et des rues pavées comme à lille ...

antigua_5

Une éruption pour le petit dejeuner, la classe ...

antigua_3

Les processions en préparation de la semaine sainte.

antigua_4

Les petits aussi font leur boulot.

antigua_6

Plus impressionant encore les grandes processions qui durent toute la journée.

antigua_7

Chacun prend son tour pour porter le fardeau.

antigua_13

Arrivée en fanfare sur la grand place le soir.

antigua_11

Rien à dire : magnifique.

antigua_9

Nos toulousains: Annie, Jacques, Anthony et Philippe

antigua_12

Le toucan, Bruce et Erick M

negro

Avec Negro, Annie et Marie-Paule pour un excellent jus.

antigua_10

Ah "Las Antorchas", Bouducon que c'était bon !

CIMG1143

Jacques dans le ranch, la classe !

CIMG1131

Balade canon au pied du volcan de Agua.

four

L'initiative des fours avec Jacques Dallies.

antigua_8

Le culte de Machimon.

Salvador_1

Enfin la mer avec les plages du Salvador.

Salvador_2

Et oui on pompe, y fait bien soif au Salvador !

Salvador_3

Repos avant la chasse aux cafards , beurk...

Salvador_5

Barbier local, 25 centimes la barbe.

Salvador_4

Et on pompe de nouveau...

Posté par appeldairtandem à 02:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires sur Du Guatemala au Nicaragua ....que de route !

    un coucou de Perpignan...

    où le "marin" sévit, donc pas de ciel bleu comme chez vous! quelles aventures. J'espère qu'Emeric a récupéré ses lunettes?
    En effet, vus avez dû avoir "chaud" avec ces renocntres indésirables en certains endroits. mais à d'autres vous en avez fait de merveilleuses bien méritées! 5l d'eau par jour boudiou....
    je vous souhaite une bonne continuation! vivement la prochaine étape!

    Posté par anne-laure, 21 mars 2010 à 12:21
  • aie

    ca commence a etre craignos, mon conseil: il faut équiper Patrick d'une mitraillette qu'on viendrait fixer sur la potence du guidon de derriere

    ps; merci clarrisse pour la photo qui laisse deviener ton bronzage "tour de france"

    Posté par jc, 21 mars 2010 à 19:40
  • C'est la vie !

    C'est toujours aussi intéressant, vos récits, avec de bons et de moins bons moments ... c'est la vie QUOI ! (comme on dirait dans le Nord).

    Tant que ça roule pour vous, on est révis ! Bon courage pour la suite !

    Posté par Martineric, 23 mars 2010 à 13:55
  • C'est la vie !

    C'est toujours aussi intéressant, vos récits, avec de bons et de moins bons moments ... c'est la vie QUOI ! (comme on dirait dans le Nord).

    Tant que ça roule pour vous, on est révis ! Bon courage pour la suite !

    Posté par Martineric, 23 mars 2010 à 13:56
  • Woo!

    Hey!!

    Adam here, from the infamous Adam&Steve crew. Good to see you guys are keeping it up and pumping out the kilometers! I had fun trying to read the text in French but decided to just look at the pictures instead.

    Steve and I split ways a couple days after you left Taxisco, him flying back from Guatemala City and me continuing with another cyclist we met on the road. I'm in Granada, Nicaragua right now but heading to San Jose pretty soon to fly back home.

    I think we might have been pretty close to crossing paths in Choluteca, Honduras... a grocery store clerk told us that he had just seen you guys ride off as we were arriving!

    Talk soon, and safe travels.
    Adam

    Posté par Adam Becker, 25 mars 2010 à 14:50
Poster un commentaire