20 mai 2010

Passage en Amerique du sud !

Après les îles de Bocas del Toro, nous avons rejoint la côte atlantique en ferry puis roulé en direction de la côte pacifique. Pour cela, il fallait traverser la cordillière et nous en avons bien bavé ! Déjà, parce qu'ici, c'est le début de la saison des pluies ! Et vu les trombes d'eau, mieux vaut patienter au sec... alors les pauses récurrentes nous cassent un peu dans notre rythme. Ensuite, parce que nous avons du franchir des murs ! et oui les dénivelés sont impossibles, les voitures peinaient sur la première vitesse tandis que nous dégoulinions comme jamais, le corps entier crispé pour éviter de perdre l'équilibre ! Après avoir grimpé pendant 3 heures sur des kilomètres, plusieurs ouvriers travaillant sur la route nous ont donné quelques indications pour la suite... ce qui nous a reboosté dans un premier temps puis, la tête dans les nuages, après 10 avis totalement contraire, à ne plus savoir où on se situe sur la carte, gros craquage ! Clarisse baisse les bras alors qu'Emeric terminerait bien... Et voilà l'inconvénient du tandem : on ne peut pas se séparer ! On décide alors de s'arrêter là et on stoppe le premier bus pour rejoindre la Panaméricaine. Ni une, ni deux, Patrick est sur le toît et nous bien au chaud... C'est alors, qu'après 2 kilomètres, commence la longue descente !!! Quelle déception ! D'avoir craqué à 2km du sommet... On regarde les paysages défilés avec une grosse boule dans la gorge ! Pour finir cette journée difficile, on se fait déposer dans un village sans hébergement... On est pourtant épuisés, rêvant d'une douche et d'un lit. Heureusement, on trouve rapidement une famille qui accepte de nous accueillir dans leur jardin !

P1090408___1

Les petits bateaux...

P1090417___2

...face aux plus gros !

P1090424___3

De belles rencontres sur la route !

P1090430___4

Diner pasta dans notre chambre avant la grande étape de montagne.

P1090434___6

Début de la saison des pluies...

P1090439___7

Dans une ascension impossible, on craque pour finir en bus... les malheureux 2 km qu'il nous restait !

P1090451___8

Accueilis dans le jardin d'une famille.

P1090455___9

Le petit Daniel, curieux et hyper actif, ne nous offre pas une seconde de repos...

Après cette étape de montagne, nous retrouvons rapidement notre rythme de croisière mais avons encore du mal à nous remettre de notre grande fatigue. Nous longeons à présent la côte en direction de la capitale. Quelques passages de piste avec des dénivelés bien plus raisonnables et nous faisons étape à l'Art Lodge. Petit paradis sur terre, nous allons y refaire le plein d'énergie ! Sur une petite île du Pacifique, nous sommes accueillis par Yves et Valérie, un couple d'artistes francais qui vivent là depuis 5ans. Nous passons 3 jours à papoter avec eux, découvrir leur lodge, visiter le village de pêcheurs, nous baigner sur une superbe plage de sable blanc, bouquiner, nous régaler des bons petits plats et notamment des énormes crevettes et du succulent fondant au chocolat de Valérie !

P1090456___10

Sur la route, un poissonier !

P1090466___11

Camping dans le jardin d'un hôtel et douche décrassage au bord de la piscine !

P1090484___12

Notre installation moustiquaire pour éviter de mourir de chaud sous la tente ou dévorés par les 'stiques!

P1090496___13

P1090505___14

Le long de la côte pacifique.

P1090507___15

P1090510___16

On ne se lasse pas d'observer ce cowboy qui manie son lassau à la perfection...

P1090519___17

Réparation d'un filet de pêche.

P1090521___18

Embarquement pour l'île de Gobernadora où se trouve l'Art Lodge.

P1090538___19

Ballade avec Valérie dans le petit village de pêcheurs.

P1090566___20

P1090578___21

De longues heures à discuter avec Yves et Valérie.

P1090594___22

Apprentissage du tissage de coco dans l'atelier de Valérie.

P1090609___23

P1090610___24

Un lodge ouvert sur la nature !

P1090627___25

Plage de rêve, déserte et accessible en bateau.

P1090649___26

Et nous quittons Yves et Valérie avec des souvenirs plein la tête !

Ayant rejoint la côte, il nous reste à présent 4 jours de vélo pour atteindre la capitale. Nous roulons à vive allure, continuons de nous vider en eau tant il fait chaud et humide. Lors d'une journée de recensement national, auquel nous sommes également obligés de participer, nous sommes heureux de rouler quasi seuls sur la route car chacun est invité à rester chez soi. En nous approchant de la capitale, nous voici sur une autoroute avec un traffic de plus en plus intense. On traverse le Pont des Amériques, qui passe au dessus du canal, pour arriver à Panama City et donc en Amérique du sud ! Etrange mais vrai ! On profite de 3 jours en ville pour voir les écluses de Miraflores, découvrir le Casco Viejo (vieille ville), mettre à jour notre blog et site et souffler tout simplement.

P1090657___27

Pique-nique devant un supermercado.

P1090743___2

La traversée du Pont des Amériques.

P1090671___29

A Panama, il pleut...

P1090744___3

Les buildings qui poussent comme des champignons...

P1090765___4

...face aux ruines du quartier de Casco Viejo.

P1090768___5

P1090742___1

Les bateaux qui patientent pour traverser le canal.

P1090684___6

Passage des écluses de Miraflores. Porte-container guidé par les locomotives.

P1090720___7

Déjà 2 voies... et une 3ème en construction !

P1090736___8

A bientot pour la suite de nos aventures !

Posté par appeldairtandem à 19:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Passage en Amerique du sud !

    ouh yeah

    sympa le canal, ca aurait mérité une petite brasse

    j'ai bien aimé la photo de mémé assis a coté des charettes du supermarché en train de vendre macadam journal

    sinon, belle saucée de photos, ca fait plaisir!!

    mamadou s est bien foutu de la gueule de patrick quand il a vu qu'il dormait dans la chambre de ses parents!!!

    Posté par jc, 21 mai 2010 à 20:08
  • bonjour Clarisse et Emeric
    et bravo pour votre courage et votre ténacité... Je vous admire! Voilà 4 mois que vous êtes partis, vous êtes au Panama où Roméo a passé 3 semaines pluvieuses en général en août 2008, un souvenir inoubliable pour lui.... Il avait pêché un énorme coquillage là bas, qui trône dans notre salle de bains...
    Bon courage pour la suite!
    Bisous DAnne-Laure Hervé et Roméo!

    Posté par Anne-Laure, 21 mai 2010 à 23:29
  • Bien d'accord avec jc, encore une flopée de photos qui fait bien mal !
    Je vois que la moustiquaire continue de vous sauver des nuits sous la tente...
    et j'ai bien l'impression qu'avec le Art Lodge vous avez atteint un nouveau sommet ! En espérant que des comme celui-là, il y en aura d'autres !

    Posté par Guillermo, 25 mai 2010 à 11:39
  • un coup de chapeau

    Salut Clarisse et Emeric,

    A l occasion du beau mariage d'Adri et Costa j'ai appris que vous réalisiez un projet extraordinaire alors je me suis précipité sur votre site et blog.
    Je trouve votre mission géniale et tres utile dans ces pays en développement où les préoccupations écologiques passent souvent en arrière plan.

    Profitez en a fond, nous rentrons, Juliette et moi, de 7 mois de voyage en Asie à la recherche de fournisseurs de produits de commerce équitable pour une boite française. Le retour passe bien mais il faut se motiver pour raccrocher les wagons.

    Cuidense, hasta la proxima

    Tang

    Posté par Tanguy Delcourt, 01 juin 2010 à 12:15
Poster un commentaire